Accueil > Mettre fin à la violence > Pour obtenir de l’aide > J’ai besoin de signaler un crime à la police



Êtes-vous en danger?
Appelez immédiatement le 911 ou le service de police de votre localité.

Êtes-vous en crise?
Femaide : Ligne d’aide et de soutien pour femmes violentées
1 877 336-2433 (sans frais) 1 866 860-7082 (ATS)

Votre sécurité nous tient à cœur. Cliquez sur l’option Cache-Écran et une page « Google » s’affichera à la place de cet écran. Pour y revenir, il vous suffira de cliquer sur le bouton Retour.

J’ai besoin de signaler un crime à la police

Une agression à caractère sexuel est un crime et vous avez le droit de signaler ce qui s’est produit à la police. Certains services de police ont des unités spécialisées qui s’occupent spécifiquement des cas d’agressions à caractère sexuel. Dans la plupart des cas, une agente de police ou un agent de police remplit un premier rapport qui comporte les détails essentiels de l’agression à caractère sexuel.

Il peut être difficile de prendre la décision de signaler une agression à la police. Vous avez peut-être besoin d’un peu de temps, de plus d’information et de soutien pour évaluer ce qu’il faut faire. Il serait judicieux de parler avec une conseillère ou un conseiller, par exemple à votre centre local d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, au sujet du signalement de l’agression à la police et du processus de justice pénale.

Cherchez vos services de police locaux en ligne.

Soutien offert dans le système juridique

Si vous choisissez d’aller à la police, et que des accusations sont portées, vous pouvez recevoir du soutien dans le cadre du Programme d’aide aux victimes et aux témoins.

Le Programme d’aide aux victimes et aux témoins offre des services aux victimes et aux témoins en vous aidant à vous préparer au procès, en offrant du soutien émotionnel, et en fournissant de l’assistance pour trouver du counseling et d’autres services communautaires.

Les services sont offerts en priorité aux personnes les plus vulnérables parmi les victimes et les témoins de crimes violents, par exemple, violence familiale, violence faite aux enfants et agression à caractère sexuel. Les services commencent une fois que la police a porté des accusations, et ils se poursuivent jusqu’au règlement de la cause devant la cour.