Accueil > Mettre fin à la violence > Campagnes de sensibilisation du public > Relations saines et égales > Ressources pour ados



Ressources pour ados

La vérité sur la violence

Il existe différents types de violence, comme la violence physique, la violence psychologique et la violence sexuelle. Les statistiques révèlent que, la plupart du temps, ces types de violence sont commis à l'endroit des femmes et des filles par des hommes.

La violence à l'endroit des femmes se produit lorsque la société ne traite pas les hommes et les femmes comme des égaux. Certains enfants grandissent en apprenant que les hommes sont censés être durs et dominateurs, et les femmes, obéissantes. Ces stéréotypes ne sont pas nouveaux et sont nocifs parce qu'ils enseignent aux enfants que les garçons valent mieux que les filles. Ces messages négatifs peuvent être transmis par la télévision, les jeux vidéo et les vidéoclips. Ils peuvent aussi être transmis d'autres façons, et notamment par des personnes.

Si nous entendons ce genre de préjugés quand nous sommes enfants, il se pourrait que nous grandissions en pensant que c'est la façon dont les hommes devraient traiter les femmes dans tous les types de relations. Or, les garçons et les filles sont égaux et doivent être traités de façon égale dans tous les types de relations. Si nous parlons et agissons en montrant aux autres que nous les respectons et si nous pensons que nous sommes tous égaux, nous aurons de meilleures relations. Si nous savons ce qu'est la violence et quelle en est l'origine, nous pouvons contribuer à l'arrêter lorsqu'elle se produit et nous pouvons même aider à la prévenir.

On peut dire qu'il y a violence physique lorsqu'une personne touche ton corps contre ton gré ou de façon violente. Une personne qui te pousserait, te bousculerait, t'agripperait, te donnerait des coups de pied, te frapperait, te tirerait les cheveux, te mordrait, t'étranglerait ou utiliserait une arme ou un autre objet pour te blesser serait coupable de violence à ton égard.

On peut dire qu'il y a violence verbale/psychologique lorsqu'une personne dit ou fait quelque chose qui te fait peur ou qui t'amène à avoir une mauvaise impression de toi-même. Une personne qui crierait après toi, t'injurierait, insulterait ta famille ou tes amis, chercherait à t'embarrasser délibérément, te dirait comment te comporter ou menacerait de te faire mal ou de se faire mal à elle-même serait coupable de violence verbale/psychologique à ton égard.

La violence sexuelle peut se produire lorsqu'une personne te touche ou t'oblige à la toucher d'une façon qui te donne la chair de poule ou qui te met mal à l'aise. Cette personne pourrait notamment te demander de l'embrasser ou te forcer à toucher ses parties intimes.

La violence dans les fréquentations se produit lorsqu'une personne a recours à la violence psychologique, physique ou sexuelle, aux mauvais traitements et à la domination pour exprimer ses sentiments ou pour obtenir que tu fasses ce qu'elle veut. Ce type de violence peut comprendre la violence physique, la violence sexuelle ou la violence verbale/psychologique.

Le harcèlement criminel est une suite d'événements qui se déroulent sur une période assez longue et qui amènent une personne à sentir que sa liberté, son mode de vie et/ou son bien-être sont menacés. Le harcèlement criminel n'est pas souhaité. Une personne qui fait l'objet de harcèlement criminel peut être suivie chaque soir lorsqu'elle rentre à la maison ou/et peut recevoir constamment des appels ou des courriels menaçants. Voici d'autres types de harcèlement criminel : envoyer des lettres ou des cadeaux à une personne qui a pourtant dit qu'elle n'en voulait pas; surveiller la maison d'une personne en passant en voiture devant chez elle, garer sa voiture devant sa maison ou se promener près de chez elle.

La meilleure relation

Les meilleures relations sont des relations saines. Même si tu n'as pas de petit ami ou de petite amie, il est bon que tu saches ce qu'est une relation saine afin de savoir à quoi t'attendre. Dans une relation saine fondée sur l'égalité :

  • Les deux personnes se respectent mutuellement.
  • La confiance et l'honnêteté existent. La seule façon de créer un climat de confiance entre deux personnes est d'être honnêtes et ouverts l'un avec l'autre.
  • Les deux personnes s'entraident quand les choses vont bien et quand elles vont mal. Ainsi, un garçon encouragera sa petite amie lorsqu'elle joue au basket-ball et une fille écoutera son petit ami lui parler du divorce de ses parents.
  • Il est important de prendre des décisions ensemble, et notamment de choisir ensemble le film que vous voulez voir ou les amis avec lesquels vous allez sortir. Si une personne domine l'autre, ce n'est pas juste ni équitable.
  • Tu n'as pas peur d'être toi-même. Tu n'as pas à changer ta personnalité.
  • Tu peux continuer à voir tes amis et à faire les choses que tu aimes comme jouer dans un orchestre ou faire partie de l'équipe de natation.
  • Les deux personnes règlent les problèmes ensemble sans perdre leur calme.

Pourquoi vouloir une bonne relation?

  • Les filles aiment les garçons qui les traitent comme des égales et les garçons aiment les filles qui s'attendent à être traitées comme des égales.
  • Tu te sentiras plus à l'aise si ton petit ami ou ta petite amie t'écoute et respecte tes opinions.
  • Les garçons qui traitent les filles comme des égales et les filles qui s'attendent à être traitées comme des égales sont de bons exemples pour les autres.
  • Tu peux être toi-même, en sachant qu'on t'aime comme tu es.
  • Tu seras respecté(e) et traité(e) comme un(e) égal(e).
  • Tu peux te détendre et tu te sens en sécurité en sachant que tes idées seront prises au sérieux.
  • Faire preuve d'ouverture et partager ses sentiments rapprochent deux personnes.

Évite les relations malsaines

Vivre une relation malsaine peut être source de confusion, de honte, de souffrance et de peur. Tu penses peut-être que tu laisserais tomber immédiatement un garçon qui oserait te frapper, mais cela n'est pas toujours facile si tu n'as pas vu les signes précurseurs d'une relation malsaine. Il arrive parfois qu'un garçon fasse beaucoup d'autres choses malsaines avant de frapper une fille. Tu penses peut-être ne pas être le genre de garçon qui pourrait agir ainsi ou tu penses peut-être que tu ne te retrouveras jamais avec ce genre de garçon. Voici donc les signes précurseurs d'une relation malsaine :

  • Essayer de dominer une autre personne en lui disant ce qu'elle doit porter ou avec qui elle peut se lier d'amitié.
  • Crier et briser des objets au lieu de discuter calmement.
  • Faire de la peine à une personne et lui donner l'impression qu'elle est sans importance en l'insultant et en l'injuriant.
  • Tout acte de violence comme celui de pousser ou d'agripper une personne ou de lui donner des coups de pied.
  • Menacer une personne en faisant semblant de la frapper ou en lui disant : « Si tu ne fais pas ce que je te dis, tu le regretteras ».
  • Faire preuve de jalousie, comme lorsqu'un garçon est mécontent parce que sa petite amie parle à un autre garçon.
  • Intimider, taquiner ou harceler une personne.
  • Exercer des pressions sur une personne pour qu'elle cesse de consacrer du temps à ses amis ou aux membres de sa famille ou pour qu'elle arrête de faire des choses qui lui plaisent comme pratiquer des sports ou jouer dans la pièce de théâtre de l'école.
  • Exercer des pressions sur une autre personne pour qu'elle fasse quelque chose qu'elle ne veut pas faire comme boire de l'alcool, fumer, prendre des drogues ou avoir des relations sexuelles.

Conseils destinés aux filles

Que tu fréquentes les garçons en simple copine ou que tu te demandes comment ce serait d'avoir un petit ami, il y a beaucoup de choses que tu dois savoir sur les relations. Chaque fille doit décider quel genre de femme elle veut devenir et quels types de relations elle souhaite établir. Dans une relation saine fondée sur l'égalité, les deux personnes se sentent appréciées, respectées et égales. Tant les filles que les garçons méritent d'avoir des relations qui sont bonnes. Voici quelques conseils pour t'aider à avoir une relation saine.

1. Sois toi-même. Chaque personne est différente des autres. Personne n'a à correspondre à l'idée que se fait quelqu'un d'autre d'une « vraie » femme. C'est à toi seule de te fixer les normes auxquelles tu souhaites te conformer. Se sentir bien dans sa peau est le premier pas vers une relation saine fondée sur l'égalité. Si tu t'aimes toi-même, tu chercheras une personne qui t'aimera aussi telle que tu es. Sois vraiment toi-même.

2. Commence par le respect. Les filles et les garçons sont égaux et tu mérites d'être traitée comme une égale. Écoute ce que disent les gens des filles. Le seul langage qui soit « cool » est celui qui témoigne le respect et l'appréciation. Interviens lorsqu'une personne parle de façon irrespectueuse des filles. Fais-lui savoir que sa blague n'est pas amusante.

3. Sois une amie. Les amis s'écoutent mutuellement. Ils se préoccupent de leur sort respectif. Ils aiment faire des choses ensemble. Ils font des concessions mutuelles. Attends-toi à ce que ton petit ami te traite comme une amie.

4. Exprime-toi. Les relations fondées sur l'égalité supposent que les deux personnes se parlent beaucoup. Les deux partenaires doivent avoir l'impression qu'ils peuvent exprimer leurs pensées et leurs sentiments. Attends-toi à ce que ton petit ami t'écoute et prenne ce que tu dis au sérieux. Explique-lui ce que tu ressens et demande-lui ce qu'il ressent. Écouter – être vraiment à l'écoute – et accorder de l'importance aux idées de l'autre sont des signes de respect.

5. Hauts et bas. Toutes les relations ont des hauts et des bas. Il est normal que tu te sentes parfois blessée ou en colère, mais dans une bonne relation, les différends se règlent calmement, sans cris ni insultes. Trouvez ensemble une solution au problème qui se pose en vous écoutant l'un l'autre et en cherchant à comprendre votre point de vue respectif.

6. Sois indépendante. Avoir un petit ami est fantastique, mais avoir une relation ne signifie pas que deux personnes doivent toujours être ensemble. Chacun d'entre vous a besoin de son espace respectif ainsi que de temps libre pour explorer ses propres intérêts. Le fait de ne pas toujours être ensemble fait apprécier le temps qu'on passe ensemble.

7. Fixe tes limites. Sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas. Si tu ne te sens pas à l'aise avec un garçon, fais en sorte de modifier la situation. Va dans une autre pièce, trouve tes amis, quitte la soirée ou appelle tes parents ou tuteur ou tutrice.

8. Montre l'exemple. Les filles plus jeunes, comme ta petite sœur ou d'autres filles de ton école, te considèrent comme un modèle. Montre-leur que les filles méritent toujours le respect et qu'une fille doit toujours s'attendre à être traitée avec respect et en égale. Ne te laisse pas faire si tu crois qu'une personne te traite différemment parce que tu es une fille. Montre aux filles plus jeunes combien c'est « cool » d'être une fille.

9. Sois un leader. Parle à tes amis des relations saines fondées sur l'égalité. Fais connaître ce type de relation dans ton école et dans ta collectivité. Renseigne-toi davantage sur la question en faisant un projet scolaire sur la violence dans les fréquentations. Demande à ton enseignante ou ton enseignant d'inviter une conférencière ou un conférencier à parler aux élèves des relations fondées sur l'égalité. Crée un club anti-violence dans ton école ou placarde des affiches anti-violence sur les murs de ton école. Fais bouger les choses.

10. Zone dangereuse. Certaines filles pensent qu'elles quitteraient immédiatement un garçon qui oserait les frapper. Un garçon ne se met cependant pas normalement à frapper sa petite amie du jour au lendemain. Il peut d'abord lui dire comment s'habiller ou se coiffer. Il peut devenir vraiment jaloux et essayer de l'éloigner de ses amis. Il peut l'insulter, lui crier après ou briser des objets. Voilà des signes précurseurs d'une relation malsaine. Si un garçon agit un jour de cette façon avec toi, dis-le à ta mère ou à ton père, à ta tutrice ou à ton tuteur, à une enseignante ou à un enseignant ou à un autre adulte en qui tu as confiance.

Pour obtenir de l'aide et des conseils, appelle Jeunesse, J'écoute au 1 800-668-6868 ou consulte le site Web : www.jeunessejecoute.ca. Tu n'as jamais à donner ton nom et tu peux poser tes questions en ligne.

Conseils destinés aux garçons

Que tu fréquentes les filles en simple copain ou que tu te demandes comment ce serait d'avoir une petite amie, il y a beaucoup de choses que tu dois savoir sur les relations. Chaque garçon doit décider quel type d'homme il veut devenir et quels types de relations il souhaite établir. Dans une relation saine fondée sur l'égalité, les deux personnes se sentent appréciées, respectées et égales. Tant les filles que les garçons méritent d'avoir des relations qui sont bonnes. Voici quelques conseils pour t'aider à avoir une relation saine.

1. Sois-toi-même. Chaque personne est différente des autres. Personne n'a à correspondre à l'idée que se fait quelqu'un d'autre d'un « vrai » homme. C'est à toi seul de te fixer les normes auxquelles tu souhaites te conformer. Se sentir bien dans sa peau est le premier pas vers une relation saine fondée sur l'égalité. Trouve des exemples d'hommes que tu aimerais devenir.

2. Commence par le respect. Les filles aiment les garçons qui les traitent avec respect. Demande à ta petite amie son avis, écoute ce qu'elle dit et prends-la au sérieux. Tu lui montreras ainsi que tu la considères comme ton égale. Interviens lorsqu'une personne parle de façon irrespectueuse des filles. Le seul langage qui soit « cool » est celui qui témoigne le respect et l'appréciation. Fais-lui savoir que sa blague n'est pas amusante. N'oublie pas que tu ne peux pas respecter qui que ce soit si tu ne te respectes pas toi-même.

3. Sois un ami. Dans une relation saine fondée sur l'égalité, les deux partenaires se sentent à l'aise avec eux-mêmes. Apprenez à vous connaître, passez du temps ensemble et découvrez des choses que vous aimez tous les deux faire. Amusez-vous ensemble. L'amitié est une partie importante d'une relation saine fondée sur l'égalité.

4. Communiquez. Sois ouvert. Dans une relation saine fondée sur l'égalité, les deux partenaires doivent avoir l'impression qu'ils peuvent exprimer leurs pensées et leurs sentiments. Demande à ta petite amie ce qui lui plaît le mieux dans votre relation. Écouter – être vraiment à l'écoute – et accorder de l'importance aux idées de l'autre sont des signes de respect.

5. Hauts et bas. Toutes les relations ont des hauts et des bas. Il est normal que tu te sentes parfois blessé ou en colère, mais dans une bonne relation, les différends se règlent calmement, sans cris ni insultes. Trouvez ensemble une solution au problème qui se pose en vous écoutant l'un l'autre et en cherchant à comprendre votre point de vue respectif.

6. Sois indépendant. Avoir une relation ne signifie pas que deux personnes doivent toujours être ensemble. Vous devez tous les deux avoir votre propre espace. Continue de passer du temps avec tes amis et de faire ce que tu aimes faire. Montre-lui que tu lui fais confiance en l'encourageant à passer du temps avec ses amis. Le fait de ne pas toujours être ensemble fait apprécier le temps qu'on passe ensemble.

7. Montre l'exemple. Les garçons plus jeunes, comme ton petit frère ou les autres garçons à l'école, te considèrent comme un modèle. Parle-leur de ce qu'ils voient à la télévision et à l'école. Dis-leur que les garçons n'ont pas toujours à être durs. Montre-leur comment traiter une fille avec respect. Les garçons « cool » s'intéressent à la personnalité des filles et pas seulement à leur apparence.

8. Sois un leader. Parle à tes amis des relations saines fondées sur l'égalité. Fais connaître ce type de relation dans ton école et dans ta collectivité. Renseigne-toi sur la question en faisant un projet scolaire sur la violence dans les fréquentations. Demande à ton enseignante ou ton enseignant d'inviter une conférencière ou un conférencier à parler aux élèves des relations fondées sur l'égalité. Crée un club anti-violence dans ton école ou placarde des affiches anti-violence sur les murs de ton école. Fais bouger les choses.

9. Zone dangereuse. Reconnais les signes précurseurs d'une relation malsaine. Tu peux intervenir si tu penses que ton ami(e) est dans une relation malsaine ou abusive. Si un ami est extrêmement jaloux, s'il s'attend à ce que sa petite amie soit d'accord avec tout ce qu'il dit ou s'il dit du mal d'elle, dis-lui que tu trouves que la façon dont il la traite n'est pas « cool ». Si le petit ami d'une de tes amies la dénigre devant ses amis, lui crie après ou l'empêche de voir ses amis, dis-lui que tu t'inquiètes pour elle et qu'elle ne mérite pas d'être traitée de cette façon. Il faut savoir reconnaître les signes précurseurs d'une relation malsaine. Parle de la question avec ta mère ou ton père, ta tutrice ou ton tuteur, ton enseignante ou ton enseignant ou un autre adulte en qui tu as confiance.

Pour obtenir de l'aide et des conseils, appelle Jeunesse, J'écoute au 1 800-668-6868 ou consulte le site Web : www.jeunessejecoute.ca. Tu n'as jamais à donner ton nom et tu peux poser tes questions en ligne.